Recettage : Comment recevoir un bug report efficace ?

Le bug report efficace existe mais il est malheureusement rare pour de nombreux développeurs de recevoir un reporting d'erreur clair, pertinent et exploitable. Nous allons voir de quelle façon il est désormais possible d'optimiser vos recettes informatiques en améliorant la qualité des bugs rapportés lors de cette phase cruciale de livraison d'un projet web.

Qu'est-ce qu'un bug report efficace ?

Tout d'abord, qu'est-ce qu'un bug report inefficace ? L'exemple, humoristique ci-après, est celui malheureusement rencontré régulièrement : C'est le coup de fil que passe un client à un développeur en plein milieu d'un autre projet pour lui signaler un petit problème d'affichage constaté sur IE6 :-) ... et sans que le client ne sache que ce navigateur n'est plus utilisé mais vous dira tout de même que c'est urgent !

Alors quelles questions doit-on poser pour obtenir un bug report efficace ? Voici 9 choses indispensables à connaître :

  • Est-il possible de prendre une capture d'écran du problème ?
  • Quelle est l'URL exacte de la page où le bug a été constaté ?
  • Quel navigateur et quel système d'exploitation sont utilisés ?
  • Y a-t-il un code d'erreur et si oui lequel ?
  • Qu'aurait-il dû être affiché normalement ? Qu'aurait-il dû se passer ?
  • Quelles manipulations ont été faites pour obtenir le bug ?
  • Est-il possible de reproduire le bug ?
  • Des essais ont-ils été réalisés pour réparer l'erreur ?
  • A quel point la résolution du bug est-elle importante ?

Comment connaître les éléments indispensables à un bug report efficace ?

Pour répondre à l'ensemble des questions ci-dessus, la première solution serait que les développeurs en phase de recettage les connaissent sur le bout des doigts et n'oublient jamais un seul élément même lorsqu'ils sont dérangés inopinément. Mais comme recevoir un code d'erreur par téléphone est très peu efficace, cette solution reste limitante.

Il serait aussi possible de briefer les clients sur cette liste d'élements indipensables pour leur permettre d'améliorer le reporting des erreurs qu'ils rencontrent. Toutefois, le client qui fait face à un bug n'a pas forcément envie de répondre à 9 questions pour bien faire son bug report.

La meilleure solution reste donc d'utiliser un logiciel de bug tracking pour réaliser son recettage.

Le logiciel gestionnaire de bugs au service d'un bug report efficace !

Un logiciel gestionnaire de bugs comme SmartHelp permet de répondre automatiquement à quatre des questions essentielles pour résoudre efficacement un bug technique sur un projet web. Il donne la possibilité de faire une capture d'écran qui signale la présence ou non d'un code d'erreur. Il apporte également des informations indispensables comme le système d'exploitation et le navigateur qui sont utilisés ainsi que l'URL de la page, avec un accès direct au code source.

Un champ de commentaires libres laisse la possibilité d'expliquer l'erreur et ainsi de dire ce qui était attendu initalement et les manipulations qui ont engendré le bug.

Enfin, chaque bug report est centralisé dans le même logiciel. Cela permet de gagner davantage en efficacité lors de la phase de recette d'un projet web. Chaque erreur peut être priorisée et l'historique des commentaires liés à chaque ticket garde une trace de toutes les solutions testées pour réparer le bug.

C'est pourquoi aujourd'hui SmartHelp est une solution optimale que nous vous recommandons pour gérer facilement un recettage de projet web, recevoir des rapports d'erreur efficaces et permettre à chacun un gain de temps précieux.

Partager sur :